...L’Agence Urbaine de Taza-Taounate : 20 ans d’action

La tenue de la seizième session du conseil d’administration de l’AUT coïncide cette année avec la célébration du 20 ème anniversaire de la création de l’Agence Urbaine de Taza. C’était le dernier jour du mois de septembre 1997 quand il fut publié, dans le BO n° 2.97.361 du 27 joumada II 1418 (30 octobre 1997) tel qu’il a été modifié par le décret n° 2.06.166 du 26 ramadan 1427 (19 octobre 2006), le texte juridique déclarant la création de cette institution. 20 ans est une période considérable et significative dans la vie des organismes publics. Période très riche en actions et en réalisations, mais aussi et surtout en défis et en contraintes. Elle a été marquée par toutes les significations de la production ininterrompue, axée sur l’écoute aux préoccupations des partenaires et sur la proximité comme mode de gestion des doléances et des attentes des citoyennes et des citoyens.

La période d’installation et d’intégration n’était pas une œuvre facile. En fait, avec une équipe restreinte et des moyens modestes, l’établissement n’avait pas de choix que de se positionner dans un environnement institutionnel et social complexe et d’agir dans un territoire assez large (Taza, Alhoceima et Taounate) et plein de contraintes et de questions épineuses dans le domaine d’urbanisme, mais aussi riche en opportunités et en potentialités à exploiter dans le processus de développement durable de la région.

Ainsi, le taux de couverture en documents d’urbanisme, pierre angulaire de toute planification urbaine, ne dépassait guère les 55% au début d’exercice de l’AUT, ce qui le poussa à concentrer ses efforts sur ce chantier prioritaire. Ainsi, elle s’est trouvée obliger de lancer une grande opération de partenariat avec les collectivités locales, visant le cofinancement des documents d’urbanisme et des études stratégiques (105 conventions conclues avec les partenaires), ce qui aboutit, après deux décennies d’action, à une couverture totale de l’ensemble des villes et centres de son ressort territorial.

La question de la gestion urbaine était, et reste toujours, au cœur des préoccupations de l’AUT, qui n’avait pas de choix que se focaliser sur le traitement des contraintes à caractère technique, juridique et foncier. Le débat continu et la recherche des terrains d’entente avec les partenaires sur les problématiques posées d’une part, et les réformes juridique et réglementaire, notamment après l’adoption du règlement général de construction (RGC) d’autre part, ont participé à la réussite collective de ce chantier. Les résultats enregistrés à ce niveau (86% des dossiers ayant reçus l’avis favorable au titre de 2017) confirment cette tendance.

Mais les efforts déployés par l’établissement, que ce soit dans le domaine de la panification, qu’au niveau de la gestion urbaine, même s’il ont participé à l’encadrement du développement urbanistique et à l’amélioration de la production architecturale dans la zone d’intervention de l’AUT, ils restent insuffisants pour bien orienter les actions de l’Etat et des collectivités territoriales en matière du développement économique et social, d’où l’importance de s’orienter vers les études stratégiques et spécifiques. Dans ce sens, l’AUT a pu réaliser des études sur les architectures régionales, les centres émergents, les études géotechniques et cartes d’aptitude à l’urbanisation, la circulation et le transport, la réhabilitation du patrimoine, les plans verts, la politique de la ville..etc. Lesdites études constituent un cadre référentiel pour les décideurs et une plateforme pour converger les actions publiques en matière du développement territorial.

Par ailleurs, et dans le but de valoriser son potentiel cumulé et continuer sur la voie de la performance et de la bonne gouvernance de son service public, l’établissement cherche d’une manière continue à améliorer son mode de management. Ce qui se traduit par la consolidation et le renforcement de son système de management de la qualité (SMQ). Dans ce sens, l’AUT a obtenu le certificat ISO 9001 version 2008 sur ses activités en matière da la planification urbaine, la gestion urbaine et l’assistance technique et juridique en 2011, puis elle a réussi en 2017 à la transition de la certification de son système de management qualité à la nouvelle version 2015 de la Norme ISO 9001.

Dans la même voie, l’AUT s’est lancée, depuis 2014, dans le chantier de l’administration électronique, en procédant à la mise en œuvre d’un service de dématérialisation des procédures relatives à l’instruction des demandes d’autorisation de construire, de lotir et de morceler. Plusieurs améliorations ont été apportées à ce service qui a permis à l’établissement, en tant que service public, de faire un saut qualitatif et de s’acquitter des missions qui lui sont dévolues dans les meilleures conditions de transparence et d’efficience. Cette approche a abouti à une reconnaissance nationale, par l’obtention du prix national Emtiaz au titre de l’année 2017 pour son service électronique E-instruction, et internationale par l’obtention du 3 ème prix sur les bonnes pratiques administratives présenté par l’Agence Coréenne de la coopération internationale(Koika).

Il va sans dire que les performances, réalisées par l’Agence Urbaine de Taza, sont le fruit d’une coopération étroite avec les autres partenaires, notamment les autorités provinciales, les services extérieurs et les collectivités territoriales, sans pour autant oublier l’encadrement et l’assistance apportée par les services centraux du Ministère de tutelle.

Ainsi, le bilan des réalisations de l’Agence urbaine de Taza pour l'année 2017, d’autant qu'il reflète l'engagement de l'institution dans la concrétisation des orientations de la politique publique, est caractérisé également par son interactivité positive de l’AUT avec l'ensemble des partenaires locaux et régionaux en matière de création d’opportunités d’investissement et de diversification des axes de développement régional.

Site web officiel de l'Agence Urbaine de Taza - @AUTAZA2015
Plan du site